Leslie Ruckstuhl et Maïna Blais, l’équipe mère-fille de courtiers immobiliers


Leslie Ruckstuhl et Maïna Blais ne sont pas uniquement liées par leur lien mère-fille. Elles travaillent en équipe en tant que courtiers immobiliers au sein de l’agence immobilière groupe sutton - alliance inc. mais partagent également une passion qu’elles ont su transformer en atout et en spécialité dans leur métier: les milieux ruraux, les animaux de la ferme et l’équitation. Rencontre.


 

Un métier animé par la passion 

Leslie Ruckstuhl 

Leslie Ruckstuhl est passionnée depuis toujours des chevaux. Elle a fait sa formation en techniques équines à l’ITA de La Pocatière avec pour rêve d’exploiter un centre équestre. Par la suite, elle a découvert le métier de courtier immobilier quand ses parents ont vendu leur propriété! 

“J’ai vu le métier de courtier immobilier comme un moyen d’accéder à ma passion, d’évoluer en milieu rural et d’avoir des chevaux dans ma vie personnelle”. 

Leslie Ruckstuhl

Son parcours l’a menée à avoir sa propre agence à Saint-Hyacinthe. Suite à sa rencontre avec Julie Boulianne, elle est devenue directrice de l’agence groupe sutton - alliance inc. Mais son besoin de retourner sur le terrain était plus fort et elle s’est redirigée sur la mise en marché des propriétés. Depuis 20 ans, grâce à son expérience, son réseau et sa passion, elle est devenue une référence dans le milieu des fermettes. 

En 2020, sa fille Maïna se joint à elle. “Nous travaillons en équipe mère-fille principalement dans le Centre-du-Québec. Nous adorons les milieux ruraux. Mettre en marché des fermettes et des maisons de campagne est pour nous une véritable passion.” 

 

Maïna Blais

Maïna Blais a fait des études en sciences humaines au cegep de Saint-Hyacinthe. Par la suite, durant sa formation en courtage immobilier au cegep de trois-rivières, elle a travaillé en tant qu’adjointe administrative au sein de l’agence groupe sutton - alliance inc. “Cette expérience m’a permis d’acquérir de nombreuses connaissances et d’y découvrir une merveilleuse famille.” Le métier de courtier a donc été une suite logique et une belle opportunité qu’elle a su saisir. 

Maïna Blais

Maïna a grandi avec une mère courtier immobilier. Elle a pendant longtemps cultivé une image différente du métier voyant sa mère très investie et moins présente au sein de la famille. Pourtant, leur collaboration a commencé très tôt et a constitué de très bons souvenirs qu’elles nous partagent:  “J’emmenais Maïna avec moi pendant les fins de semaine aux visites libres. Je préparais un coin pour les enfants, j’imprimais plein de dessins et quand les clients arrivaient, j’invitais leurs enfants à la rejoindre pour jouer et dessiner. Ce sont de très bons souvenirs, des moments conviviaux. Elle me suivait beaucoup également pendant les journées pédagogiques en visite.”

Quand Leslie lui a cité les bons côtés du métier, son regard a bien changé: “Maïna réfléchissait sur ce qu’elle voulait faire après sa formation et je lui ai lancé l’idée de se joindre à moi mais sans attente et en toute simplicité. Je lui ai donné les avantages: tu es autonome, tu as ton propre horaire, tu es sur le terrain, tu vois le soleil, tu rencontres du monde, tu es en mouvement…”.

Après réflexion, elle se lance donc sur cette voie et suit son cours à Trois-Rivières. “Ce qui m’a encore plus décidée, c’est le secteur sur lequel nous travaillons. Les gens sont chaleureux, moins pressés qu’en ville, il y a une vraie convivialité”. 


Une relationnelle fusionnelle     

Leslie Ruckstuhl et Maïna Blais,   l’équipe mère-fille de courtiers immobiliers

Si leurs relations professionnelle et personnelle fonctionnent aussi bien, c’est certainement par leur vision commune et très simple des choses. Dès le départ de leur collaboration, elles ont mis cartes sur table concernant leurs attentes, leurs aspirations professionnelles et les perspectives de cette nouvelle équipe. “Nous nous sommes toujours dit que notre lien familial est le plus important et que nous ne prendrions pas le risque de briser ce que nous avons. Nous avons beaucoup de respect l’une envers l’autre. Nous avons aussi la même énergie et le même niveau d’investissement, ce qui se reflète dans notre travail avec notre clientèle.” 

travailler en famille dans l'immobilier

Séparer vie professionnelle et personnelle: c’est possible!

Leslie et Maïna se connaissent par cœur, elles sont à l’écoute l’une de l’autre et partagent aussi du temps en dehors du travail sans en parler! “Il y a un temps pour tout” confie Maïna. “Bien que l’on travaille presque chaque jour ensemble, nous partageons également des passions communes. Nous adorons faire du plein air ensemble et d’autres activités. Souvent, je me dis que l’on est vraiment privilégiées d’avoir une si belle relation professionnelle et familiale.” Elles sentent aussi quand l’une ou l’autre a besoin de temps ou de solitude et se laissent de l’espace. 

 

Face à leurs clients

Leslie et Maïna ne font qu’une dans leur organisation:  « Nos personnalités et qualités sont complémentaires ce qui fait que notre équipe est proactive. » Elles sont sur tous les fronts et connaissent par cœur tous les dossiers. « Nous partageons et varions les tâches et nous travaillons en duo sur chaque dossier; l’objectif est que nous puissions nous remplacer. » 

Et quand elles sont l’une à côté de l’autre face à leurs clients, Leslie nous raconte: « Nous voyons tout de suite qu’ils se posent des questions, sont-elles soeurs? Je ressens le besoin de dire que Maïna est ma fille car je suis fière. »

« Dans les milieux ruraux, les valeurs, les compétences et les propriétés se transmettent de génération en génération et les clients apprécient notre lien familial. Nous travaillons avec de petites communautés où tout le monde se connaît, nous fonctionnons beaucoup par le bouche-à-oreille. Souvent on me demande, tu es la fille de qui? Tout de suite, les gens font le lien de notre duo de travail en famille. », ajoute Maïna. 

Leslie Ruckstuhl et Maïna Blais courtiers immobiliers

Travailler en famille: une puissante source d’énergie

Quand il s’agit de citer les avantages à travailler en famille, la réponse ne se fait pas attendre par Leslie: « C’est plus stimulant, ça me garde constamment dans l’action, ça me relance. Le fait aussi de séparer les tâches paraît moins lourd même si à deux nous avons plus de travail. »

« Nous avons aussi deux têtes pour avoir de meilleures idées. Travailler ensemble est un vrai boost d’énergie et de motivation. », complète Maïna. 

En revanche, quand il s’agit des inconvénients, échange de regards et sourires en coin: « Il n’y en a pas. »  

Leslie et Maïna conseillent aux familles qui souhaitent travailler ensemble de bien communiquer comme dans toute équipe, de bien définir dès le départ les attentes de chacune. “Il ne faut pas oublier son cheminement personnel au risque de se perdre et afin que chacun resplendisse, que l’entourage et la clientèle attrapent notre vitalité”.

Leslie Ruckstuhl et Maïna Blais sutton québec

Retrouvez tous les partages d’expérience de nos courtiers qui travaillent en famille: