Choisir le prêt hypothécaire qui vous convient

À moins d’exception, on ne peut se passer du prêt hypothécaire pour l’achat d’une propriété. Plusieurs facteurs et détails qui semblent parfois anodins peuvent avoir une grande incidence sur le coût total des intérêts ainsi que sur les paiements.

Il est recommandé de se faire accompagner par un professionnel pour choisir son hypothèque. Il est tout autant avantageux de connaître ses options et de comprendre les bases du jargon hypothécaire.

L’influence de la mise de fonds sur le montant du prêt

Déterminer quel montant mettre comme mise de fonds pour l’achat d’une propriété est la toute première étape avant même de vous questionner sur les options de prêt hypothécaire possibles. Le montant que vous verserez sur votre propriété lors de l’achat influencera le montant de votre prêt.

  • La mise de fonds sera déduite du prix d’achat, ce qui réduira le montant du prêt.
  • Si vous versez une mise de fonds inférieure à 20% du prix d’achat, vous devrez payer l’assurance de prêt hypothécaire, qui sera ajoutée à votre hypothèque.

Exemple d'incidence du montant de la mise de fonds sur le coût de l'hypothèque

Pour en savoir plus sur la mise de fonds, consultez notre article qui aborde le sujet en profondeur : Prévoir sa mise de fonds pour l'achat de sa première maison.

Les types de taux d’intérêt hypothécaires

Une hypothèque à taux fixe ou taux variable? Quelle est la différence? Quelle option choisir?

Taux fixe Taux variable
Un taux fixe implique un taux qui restera le même pour toute la durée du terme. Un taux variable implique un taux qui change en fonction du taux du marché.  
  • Les versements restent identiques pour tout le terme vous offrant la paix d’esprit.
  • Il est idéal si vous ne pouvez pas (ou ne voulez pas) assumer une variation des paiements dans votre budget.
  • Il peut être préférable lorsqu’une hausse des taux d’intérêt est prévue à court terme pour vous protéger.
  • Le taux variable est généralement plus bas que le taux fixe.
  • Il nécessite que votre budget vous permette d’assumer une hausse des versements si les taux augmentent.
  • Il peut être préférable lorsqu’une baisse des taux d’intérêt est prévue à court terme. 

Pour choisir l’option qui vous convient, vous devez d’abord évaluer votre tolérance au risque. Pourrez-vous continuer d’assumer vos versements si les taux augmentent? Êtes-vous prêts à faire face aux variations imprévues du marché? Renseignez-vous auprès de votre courtier hypothécaire ou votre institution financière pour faire un choix réfléchi.

Une hypothèque ouverte vs fermée

Une hypothèque ouverte offre la possibilité de rembourser le prêt avec un paiement intégral ou des paiements importants à tout moment pendant le terme, et ce, sans pénalité.

Une hypothèque fermée offre généralement un taux d’intérêt plus bas, mais ne permet pas la même flexibilité. Selon le prêteur, vous serez limité sur le montant anticipé que vous souhaitez rembourser et payerez une pénalité si vous dépassez cette limite.

L’amortissement de l’hypothèque

L’amortissement est le processus de remboursement du prêt par paiements périodiques (p. ex. mensuels ou aux deux semaines) du capital et des intérêts.

La période d’amortissement d’une hypothèque se situe généralement entre 10 et 25 ans. Pour choisir la durée de l’amortissement, vous devez prendre en considération les points suivants :

  • Une période plus courte implique de payer moins d’intérêts, mais les paiements sont plus importants.
  • Un amortissement plus long implique de payer plus d’intérêts, mais cela réduit le montant des paiements.

Ainsi, vous devez choisir votre période d’amortissement en fonction de vos capacités à faire les paiements. Vous devez également tenir compte des autres coûts reliés à la propriété (p. ex. électricité, entretien, déneigement, etc.).

Voici un exemple de l’influence de la période d’amortissement sur le coût total des intérêts avec un prêt hypothécaire de 300 000 $ et un taux d’intérêt de 4%.

Amortissement Coût total des intérêts
10 ans 63 919 $
15 ans 98 541 $
20 ans 135 057 $
25 ans 173 418 $

Source de l'exemple: Gouvernement du Canada 

Exemple de l'influence de la période d'amortissement sur le coût total des intérêts

Qu’est-ce qu’un terme de prêt hypothécaire?

Un terme de prêt hypothécaire correspond à la durée pendant laquelle l’institution financière a accepté de prêter l’argent. Il dure généralement de 6 mois à 5 ans, après quoi le prêt hypothécaire est renégocié. Autrement dit, votre taux d’intérêt hypothécaire est en vigueur pour la durée du terme.

Un terme plus long est plus avantageux lorsque les taux sont bas et tendent à augmenter alors qu’un terme plus court est plus attrayant lorsque les taux sont élevés. 

 

Plusieurs facteurs doivent être pris en compte pour choisir l’hypothèque qui vous convient selon vos besoins à court et à long terme. Prendre le temps d’évaluer vos options vous permettra de trouver le meilleur taux et les meilleures conditions possibles pour rentabiliser au maximum votre investissement. 

Quelle que soit votre situation, votre courtier hypothécaire ou votre institution financière vous aideront à choisir une hypothèque sur mesure pour vous. Les courtiers immobiliers Sutton peuvent également vous mettre en contact avec nos partenaires hypothécaires, lesquels sont outillés pour répondre à toutes les situations d’achat.