Établir votre prix de vente

Il n'est jamais facile de décider à quel prix vendre votre maison. Souvent, le prix est le facteur déterminant pour tout acheteur potentiel. Les aménagements, la dimension et l'emplacement de votre maison sont importants, mais à la fin il faut toujours considérer le prix. Certains vendeurs aiment penser qu'ils peuvent commencer par le prix qu'ils ont payé à l'origine, ajouter une marge importante et attendre que les offres affluent. Plusieurs de ces vendeurs devront ajuster leur prix une fois leur maison sur le marché.

Essayez de mettre de côté votre subjectivité.

Les souvenirs et événements vécus dans votre maison vous appartiennent et n'ont aucune importance pour un acheteur… Habituellement, ce qui les intéresse, c'est de créer leurs propres souvenirs. Une évaluation objective de la valeur marchande de votre maison peut vous faire épargner beaucoup de temps et de déceptions.

Le montant que vous avez dépensé pour les rénovations pourra être mentionné dans la description de la propriété, mais se reflétera de façon distordue dans le prix de vente. Le nouveau tapis, la peinture, ou le balcon que vous avez ajouté peuvent augmenter la valeur (et contribuer a faire diminuer la période de temps que votre maison sera sur le marché) mais il ne faut pas compter sur le fait que chaque dollar dépensé vous sera remboursé. Comme certaines tendances changent, vous pouvez constater que certaines rénovations sont plus ou moins souhaitables. Vous rappelez-vous du tapis à longs poils "shag"?

Demandez une analyse comparative

Pour le vendeur, il est maintenant habituel de demander au courtier immobilier de visiter et évaluer sa maison. Demandez une analyse comparative qui démontre le prix de vente des maisons comparables dans le quartier, celles qui sont sur le marché présentement, et celles qui ne sont pas vendues. Une analyse comparative du marché présentée par un courtier immobilier expérimenté peut vous donner une idée du prix approximatif de votre maison. N'oubliez pas que ces analyses ne sont pas coulées dans le béton. Certains courtiers sous-évaluent votre maison en espérant qu'ils vont créer une demande. D'autres vont surévaluer votre maison simplement pour obtenir votre inscription - plus tard, ils n'auront pas d'autres choix que de suggérer une baisse de prix. idéalement, vous devez obtenir plusieurs analyses comparatives et la compléter avec votre propre travail de recherche.

Faites votre propre analyse du marché Lorsque des maisons dans votre secteur offrent des visites libres, allez jeter un coup d'œil! Profitez de l'occasion pour comparer votre maison "à la concurrence" en termes de prix, d'emplacement, de dimension, et d'aménagement. Après avoir vu plusieurs propriétés, vous devriez être en mesure de faire une évaluation approximative de la valeur marchande des différents aspects de votre maison. Si vous disposez de plusieurs mois avant de vendre la maison, les visites libres peuvent également vous aider à découvrir quelles rénovations pourraient être profitables et attrayantes aux yeux des consommateurs d'aujourd'hui.

Calculez le prix au pied carré

Il existe plusieurs facteurs à considérer lors de la détermination de la valeur marchande de votre maison. Le prix au pied carré est un bon point de départ. Vous pouvez obtenir une idée du prix moyen au pied carré des maisons de votre quartier en regardant les propriétés vendues ou qui sont à vendre présentement. Rappelez-vous qu'il existe plusieurs façons de calculer les dimensions en terme de pieds carrés, alors il est suggéré de toujours demander à votre courtier immobilier quelle est la méthode généralement utilisée.

Considérez les conditions du marché

Investir dans l'immobilier est un des investissements les plus sécuritaires que vous pouvez faire, mais les prix peuvent monter et descendre indépendamment de la qualité des différentes propriétés. Si vous essayez de vendre votre maison lorsque le marché est en baisse, vous trouverez que la seule façon de vendre est de baisser votre prix. Les taux d'intérêt, l'état de l'économie et du marché de l'emploi local devraient être considérés avant que vous placiez votre maison sur le marché. L'intervalle entre les pics des prix varie en raison des influences locales et nationales du marché. Ces caractéristiques vous aideront à déterminer s'il y a des opportunités de marché de ventes.

Évaluez vos propres besoins en fixant votre prix

Êtes-vous pressé de vendre? Si oui, vous pouvez déduire un ou deux pour-cent de la valeur marchande pour accélérer la vente. Est-ce qu'il existe un montant minimum que vous pouvez vous permettre d'accepter? Si vous avez le luxe d'avoir le temps, vous disposez d'un meilleur levier. Cependant, une maison qui demeure sur le marché trop longtemps ou subit une variation du prix à la baisse, peut jusqu'à un certain point être perçue comme de la marchandise endommagée.

Votre meilleure stratégie est d'établir le juste prix dès le début. La plupart des acheteurs feront une proposition inférieure au prix énuméré afin de voir jusqu'à quel niveau vous êtes prêt à descendre. Cependant, les acheteurs qui ont fait une recherche de marché seront disposés à offrir un prix similaîre à celui demandé.